Bavure au Ministère des Finances  

           
           

          Le Ministère des Finances a diffusé, le 23 Juillet 98, un communiqué de Presse par le biais d'une liste de diffusion ouverte au public (BercyNet), ponctué d'un fichier apparemment en Rich Text File ( .RTF )

          ( nous sommes abonnés à la liste - ) 

           

          Ce communiqué contenait une souche de virus de type Word.

          Dès reception dudit message "infecté", nous avons adressé un Email d'avertissement au Webmaster, avec une copie du message infecté a AVP FRANCE, pour avis et contrôle.

          La réponse fut positive et une copie fut envoyée au webmaster du serveur du Ministère des Finances

          le Ministère devait rectifier le 24 Juillet 98, par un message bref :
           

           

          En fait, malgré les mentions du mail original, il s'agissait bel et bien d'un fichier Winword, lequel était infecté avec le virus Word.Théry et non Wazzu. ( Word.Thery descriptif)
           

          Nous restons surpris du manque de réponse du Ministère à notre Email ainsi que de la qualité de leur protection, le virus "Wazzu" n'étant nullement incriminé ici.

           

          A ce jour le mail contenant ce virus a été totalement occulté du service d'archivage du Ministère des Finances


           

           

          Epilogue

          Le Canard enchaîné - Mercredi 12 août 1998 page 4

           

          Il est dommage que personne n'ait eu plus d'informations sur cet épisode.

          L'erreur est humaine l'incompétence est ?

          Personne n'est à l'abri d'une infection par un nouveau virus.
          [Thery n'etant pas nouveau]

          Mais mettre plus de 24 heures pour répondre à une alerte virus , c'est quand même long surtout que pendant ce temps là, le virus est diffusé à tous les abonnés.

          Il est urgent de mettre en place une politique de sécurisation et de détection des virus dans les entreprises.

          Cela semble évident, mais a priori certaines personnes pensent sûrement être au-dessus de tout celà, la preuve en est que même le Ministère des Finances qui possède un service informatique de qualité arrive a véhiculer des virus a son insu.

          A votre avis une personne qui diffuse un virus est elle pénalement responsable ?

          Que faire si ce virus infecte et détruit des heures voire des journées de travail d'une entreprise qui fait confiance